Mes reflexions pour moteur à eau hho


Reflexions

-Densité des produits mis en œuvre :
-L'eau 1g/cm3.
-Le KOH 2,04g/cm3
-Le NaOH 2,13g/cm3
Les densités de l'électrolyte sont doubles de l'eau.
1-Pourrait-il y avoir une concentration plus forte dans le générateur, comme il est dans la partie la plus basse, au détriment du réservoir
2-Lors d'un arrêt prolongé, un dépôt pourrait-il se former dans le bas du générateur ?
3-En gramme, à quoi correspond 28% de KOH pour 1litre de mélange ? 28cl de KOH pour 72cl d'eau déminéralisé. La densité du KOH étant de 2040g/dm3 soit (2040*28)/100=571,2g.
-Donc maximum, 571,2g de KOH pour 720g d'eau.
4-Pour les 20% de NaOH. 20cl pour 80cl d'eau. La densité du NaOH étant de 2130g/dm3 soit (2130*20)/100=426g.
-Maximum, 426g de NaOH pour 800g d'eau.
5-Avec un peu de recul, mes dosages, concernant le KOH et le NaOH sont excessifs, basés sur la densité. Il est préférable de parler en volume. Donc le KOH à 28% le dosage est de 280g et le NaOH 20%, 200g.
6-Au premier dosage de mon système, j'avais introduit 60g de NaOH et l'ampèremètre avait atteint 4 Ó 5A.
Maintenant, le même dosage en KOH, j'arrive Ó 11A. Il y a une amèlioration des réactions du générateur, ce qui me laissait à penser à une fixation de l'électrolyte sur les plaques.
Entre-temps, j'avais quand même dosé le KOH jusqu'Ó 550g pour 1 litre, le réservoir est devenu rapidement marron.
Le 25/3/2014, après la vidange et le rinšage, j'ai mis de l'eau pure déminèralisée, l'ampérage décollait Ó 1A, j'aurais pensé à plus.
Donc, j'ai remis 50g de KOH et l'ampérage est montÚ à 10-10,5A.
J'avais lu plusieurs pistes;
-Que l'inox offre à l'usage un grainage électrolytique qui assure une adhérence sur les plaques.
-Que l'électrolyte élabore des couches minces et homogènes.
-Que l'acier inoxydable est impropre pour 2 raisons, ce type d'acier contient du chrome et du nickel, cette couche d'oxyde protège l'acier.
-L'inox est protégé pour certains types d'environnement et sera corrodé dans d'autres environnements.
-La corrosion des métaux est dans la grande majorité une réaction électrochimique.
-La corrosion n'est qu'un retour à l'état d'oxyde naturel.
-Je ne préfère pas démonter puisque ça démarre au quart de poil, je n'attend plus qu'une baisse honorable de la consommation, pour le moment 12%.
7-Une personne disait qu'en poussant la fourniture de HHO au dela de 1L/min, nous pouvions augmenter notre consommation jusqu'à 26%.
-Une autre que le HHO au lieu de faire une explosion, implosait.
Il y aurait-il une corrélation entre ces deux évenements ? Cela impliquerait-il un dosage à minima.
8-Je me suis aperçu qu'avec le HHO ma consommation d'huile moteur avait augmenté, est-ce du à une meilleure combustion dans les cylindres ?

Retour accueil